Définition : Les suspensions d’un véhicule sont les éléments permettant de relier les masses non suspendues (la roue, les pièces d’entraînement de roue, souvent les systèmes de freinage, etc.) aux masses suspendues (châssis, le moteur et tous les composants du véhicule fixés au châssis).

  1. Les amortisseurs :

A quoi servent les amortisseurs ? Les amortisseurs sont un autre organe essentiel de la tenue de route. Ils atténuent les oscillations des ressorts qui portent la charge du véhicule et absorbent les irrégularités de la route. Ils apportent plus de confort à la conduite. Ils plaquent les roues du véhicule au sol. C’est pourquoi les amortisseurs sont des éléments capitaux pour la sécurité de votre véhicule. Ils contrôlent l’adhérence dans les virages et au freinage, et empêchent le rebond des roues.

Pourquoi changer vos amortisseurs ? En France, 1 véhicule sur 4 roule avec des amortisseurs usés à 50 % et plus. En cas de situation périlleuse, un véhicule mal équipé ne peut répondre correctement aux demandes de son conducteur : au-dessus de 80 km/h, un véhicule aux amortisseurs usés demande jusqu’à 2,6 m de plus pour s’arrêter !

C’est la raison pour laquelle vous devez être particulièrement attentif à l’état de ces « organes invisibles ». Vous pouvez difficilement estimer leur niveau de dégradation. Leur usure lente et progressive vous incite involontairement à adapter une conduite compensant la déficience de vos amortisseurs. Financièrement, attendre trop longtemps pour changer ses amortisseurs est un très mauvais calcul, car la détérioration de ces organes entraîne des dommages sur d’autres pièces : direction et rotules de direction, roulement des roues, transmissions et différentiels, pneumatiques (jusqu’à -30 % de leur durée de vie).

Quand changer vos amortisseurs ? Il est conseillé de vérifier vos amortisseurs tous les 20 000 km et de les changer tous les 80.000 km. Voir les préconisations du constructeur.

  1. Les sphères :  Citroën, sur certains véhicules, a mis au point une suspension hydropneumatique très sophistiquée. Ce circuit est le cœur du système : les amortisseurs, le freinage, la direction assistée, sont connectés à ce circuit. Le seul liquide utilisé est l’huile LHM.Il est conseillé de remplacer les sphères tous les 50 000 km. Les accumulateurs et régulateurs sont à contrôler.

3. Les pièces du train roulant : Le train roulant est composé de rotules de direction et de suspension. Vous avez la possibilité de contrôler leur état en vérifiant régulièrement l’usure des pneumatiques, (usure anormal sur les côtés du pneumatique), en ressentant des vibrations venant par la colonne de direction ou par une mauvaise tenue de route.

7 + 7 =

Horaires & information

Tel : +33 (0) 1 39 70 70 00 Fax : +33 (0) 1 39 70 79 07
De 9h à 18h, du lundi au vendredi